La folle semaine des 24 Heures du Mans a débuté

Porsche vise résolument une 19e victoire dans la Sarthe

 

Depuis plusieurs semaines déjà, le Paddock du Circuit de la Sarthe grouille d’activité. Après le traditionnel pesage au cœur de la ville du Mans en début de semaine, les pilotes et équipes ont réintégré les impressionnantes infrastructures mises en place pour le point d’orgue de la saison en Championnat du Monde d’Endurance, les 24 Heures du Mans. Un rendez-vous encore plus unique pour Porsche puisque la marque est présente à tous les niveaux et revendique un 19e succès historique dans la plus belle des épreuves d’endurance au monde. L’objectif de Porsche est clair : enchaîner une troisième victoire de rang aux 24 Heures du Mans après les succès glanés en 2015 et 2016.

 

Dans la catégorie-reine, le LMP1, la marque sera cette année encore représentée par deux Porsche 919 Hybrid. Au volant de la #1, Neel Jani (33 ans), André Lotterer (35 ans) et Nick Tandy (32 ans) totalisent ensemble 20 participations aux 24 Heures du Mans et pas moins de 5 victoires. Le trio aligné sur la voiture-sœur n’a pas à rougir de son palmarès puisque Earl Bamber (26 ans), Timo Bernhard (36 ans) et Brendon Hartley (27 ans) comptent déjà 17 participations et 2 victoires au Mans.

 

Victorieux à trois reprises de la classique mancelle, André Lotterer voue une véritable passion aux 24 Heures du Mans. «Une telle passion même que l’on peut dire que j’ai divorcé pour Le Mans! Avec Audi, nous partageons une belle et longue histoire et j’aurais pu continuer à défendre leurs couleurs. Mais pas au Mans», explique le plus belge des pilotes allemands. «Participer aux 24 Heures du Mans avec Porsche, c’est quelque chose de très spécial. Les liens entre la marque et l’épreuve sont très étroits et remontent très loin dans le temps. Quand j’étais enfant et que je dessinais une voiture, celle-ci avait toujours la forme d’une 911.»

 

Gagner une 4e fois Le Mans est naturellement l’ambition d’André Lotterer. «Remporter cette course, c’est vivre une aventure fantastique. J’ai eu le bonheur de gagner trois fois. La plus grande victoire de ma carrière, c’est la première, en 2011. La course avait été très particulière. Nous étions la seule voiture du team encore en course. Quand j’ai franchi l’arrivée avec 13,8 secondes d’avance sur la première des Peugeot qui étaient lancées à notre poursuite, j’étais dans la voiture depuis près de quatre heures. Le Mans, c’est une course unique. Chacun va au bout de ses limites.»

    

Porsche présent en force également en GT

 

Cette 85e édition des 24 Heures du Mans sera aussi l’occasion pour Porsche de faire son retour officiel en catégorie GTE-Pro et de viser une 106e victoire de catégorie dans une classe particulièrement relevée. Le Porsche GT Team aligne deux nouvelles 911 RSR pour Richard Lietz-Frédéric Makowiecki-Patrick Pilet et Michael Christensen-Kévin Estre-Dirk Werner.

 

Quatre Porsche 911 RSR millésime 2015 sont également engagées par des teams clients en catégorie GTE-Am. Et parmi elles, la #88 du team Proton Competition est confiée à Klaus Bachler, ancien pilote Porsche Junior, Stéphane Lémeret et Khalid Al Qubaisi. Pour Stéphane Lémeret, cette édition 2017 des 24 Heures du Mans sera une grande découverte puisqu’il s’agira de sa première participation aux 24 Heures.

 

«C’est à la fois un rêve qui se réalise et quelque part un aboutissement. Participer aux 24 Heures du Mans figurait en haut de ma liste de priorités», explique notre compatriote. «Après avoir vu disparaître l’espoir de participer à l’épreuve cette année suite au désistement du sponsor de la voiture avec laquelle nous avons été champions en Asian Le Mans Series, je croyais bien que la dernière opportunité venait de s’évanouir quand Pascal Witmeur nous a présenté son projet de 100e et puis de 101e pilote belge aux 24 Heures du Mans.»

   

Au sein du team Proton Competition, Stéphane Lémeret évoluera dans un contexte idéal : «Exactement. L’équipe est particulièrement professionnelle et mes équipiers sont aussi rapides que sympas. Dans ma carrière, j’ai déjà piloté des Porsche, mais jamais une version aussi performante que cette GTE. Son comportement est évidemment très différent des GT3 que je pilote habituellement. Et découvrir une nouvelle voiture sur une piste aussi atypique que celle du Mans, où les murs sont partout très proches, ce n’est jamais évident. Mais je me sens bien au volant et je vais y aller progressivement. En tout cas, je suis vraiment heureux d’enfin pouvoir vivre de l’intérieur cette belle aventure des 24 Heures du Mans. Une épreuve qui suscite un engouement extraordinaire. Le public du Mans est aussi différent des autres. Ce sont de véritables passionnés et de vrais connaisseurs !»

 

Pilote officiel Porsche aux Etats-Unis en Championnat IMSA, Laurens Vanthoor sera également présent dans la Sarthe en qualité de pilote de réserve. Lors du Test Day officiel, qui s’est déroulé le 4 juin sur le Circuit de la Sarthe, le natif de Zolder a pu effectuer quelques tours de piste. «C’était une journée sympa et un peu particulière. En plus de suivre les évolutions de mon petit frère Dries, qui découvre l’épreuve, j’ai pu dans la même journée me glisser au volant de la Porsche 911 RSR officielle du team, mais aussi piloter la LMP2 du GDrive Racing. La vie pourrait être pire», sourit Laurens. 

 

Pour les 24 Heures du Mans, Porsche a également mis sur pied divers canaux de communication spécifiques. Sur le site www.porsche.com/lemans, vous pourrez suivre la course en intégralité et même depuis l’intérieur des voitures officielles grâce aux caméras on-board. Le fil Twitter @Porsche_Team diffusera également des informations, des photos et des vidéos en direct du circuit.

Contactez-nous
A propos de Porsche

Profil du groupe

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Porsche
Grand'route | Grote baan 395
1620 Drogenbos