La nouvelle Porsche 911 GT3 RS

La nouvelle Porsche 911 GT3 RS

Mardi 3 mars 2015  

  • Première mondiale au Salon international de l’Automobile de Genève
  • La voiture de course pour les circuits et un usage quotidien
  • Carrosserie héritée de la 911 Turbo, appuis aérodynamiques spécifiques à la RS

Avec la 911 GT3 RS, la frontière entre voiture de sport et voiture de course s’estompe une fois de plus. Elle bénéficie de toute la technologie de course actuellement admise sur une 911 homologuée pour la route et utilisable au quotidien. Les modifications d’envergure en termes de propulsion, d’aérodynamisme et de construction allégée permettent des performances encore supérieures à celles de la 911 GT3. Avec un chrono au tour de 7’20’’, la nouvelle GT3 RS relègue même aux oubliettes le temps record historique de 7’29’’ signé au volant de la supersportive Carrera GT sur la boucle nord du Nürburgring. Dès son lancement, la nouvelle venue se positionne ainsi comme la référence de sa catégorie.

L’expertise acquise en compétition est à la base de cette performance hors pair. La 911 GT3 RS est propulsée par un 6 cylindres de 4 l qui développe une puissance de 368 kW (500 ch) et un couple de 460 Nm, secondé par une transmission PDK spécialement conçue pour l’occasion. Caractérisé par la plus grande cylindrée et la plus forte puissance jamais affichées par une 911 atmosphérique à injection directe, le moteur propulse la voiture de 0 à 100 km/h et de 0 à 200 km/h en respectivement 3,3 s et 10,9 s. Sa consommation moyenne (selon le cycle NCCE) est de 12,7 l/100 km.

Des fonctions telles que le débrayage opéré en tirant simultanément les deux palettes au volant (« paddle neutral »), ce qui a le même effet que si l’on enfonçait la pédale d’embrayage avec une boîte manuelle, et la limitation de la vitesse au moyen du bouton « Pit Speed » ont été adaptées pour une utilisation de la voiture en compétition. Cela donne au conducteur une plus grande latitude en termes de dynamique de roulage tout en lui fournissant plus d’assistance en cas de conduite sur circuit.

 

La 911 GT3 RS est un chef-d’œuvre de conception allégée intelligente. Pour la première fois, le toit est réalisé en magnésium. De la fibre de carbone est utilisée pour le capot moteur et le couvercle de coffre et d’autres éléments allégés font appel à des matériaux composites. Grâce à cela, la RS est environ 10 kg plus légère que la 911 GT3. Par ailleurs, le toit allégé abaisse le centre de gravité de la voiture, ce qui, à son tour, améliore sa dynamique transversale, déjà excellente. La carrosserie héritée de la 911 Turbo bénéficie d’éléments aérodynamiques rapportés spécifiques, ce qui confère à la 911 GT3 le statut de quasi voiture de course. La lèvre de spoiler avant, qui se prolonge pour ainsi dire jusqu’au sol, et le large aileron arrière accentuent son look impressionnant.

Un renfoncement large de 30 cm court sur toute la longueur du couvercle de coffre en PRFC et du toit en magnésium. Référence stylistique au renfoncement du couvercle des 911 classiques à moteur refroidi par air, cette caractéristique identifie les deux composants allégés les plus grands de la 911 GT3 RS. Les prises d’air uniques ménagées dans les ailes avant et qui se prolongent jusque dans la partie supérieure de celles-ci, dans le plus pur style des voitures de course, constituent une autre particularité. Ces éléments renforcent la déportance au niveau du train avant.

Le châssis bénéficie d’une mise au point qui profite au maximum à la dynamique de roulage et à la précision. Les roues arrière directrices et le « Porsche Torque Vectoring Plus » avec différentiel de train arrière verrouillable à 100% accroissent l’agilité, tandis que les voies avant et arrière plus larges permettent un contrôle du roulis encore plus efficace que sur la 911 GT3. À cela s’ajoute que la 911 GT3 RS est campée sur les pneus les plus larges jamais proposés de série sur une 911. L’amorce du braquage se fait ainsi avec plus d’agilité encore et il est possible d’atteindre des vitesses encore supérieures en virage.

L’habitacle de la 911 GT3 RS, avec ses éléments en Alcantara, est dérivé de celui de la 911 GT3. L’une des principales nouveautés réside dans ses sièges-baquets inspirés des baquets en carbone de la 918 Spyder. Parmi les autres équipements de série figurent le pack « Club Sport » avec une cage de sécurité boulonnée derrière les sièges, la préparation pour un coupe-circuit pour la batterie, un harnais de sécurité à six points pour le conducteur et un extincteur avec support. Le pack « Sport Chrono » optionnel comprend, outre les chronomètres intégrés, l’application « Porsche Track Precision » pour smartphone. Celle-ci permet de mesurer automatiquement le temps au tour via le GPS et de consigner sur un smartphone des données relatives à de nombreux paramètres tels que la vitesse, l’accélération transversale, ainsi que l’accélération et la décélération dans le sens de la marche. Le système gère ces informations et donne au conducteur la possibilité de les partager avec d’autres conducteurs et de les comparer.

The new 911 GT3 RS and the Cayman GT4

The new Porsche 911 GT3 RS on the Nardo test track.