Porsche face à Vaillant « A l’épreuve du Mans »

Mardi 23 mai 2017

  • Porsche donne la réplique à Vaillant dans le dernier album de la plus célèbre BD à moteur.
  • Vainqueur de l’épreuve à trois reprises déjà, André Lotterer se montre à nouveau grandiose au volant de la 919 Hybrid.
  • Sortie officielle de l’album le 2 juin.

Michel Vaillant est de retour ! Aux 24 Heures du Mans cette fois, et au volant d’une Vaillante-Rebellion qui se confond avec les deux « vrais » protos LMP2 (des Oreca-Gibson) engagés cette année par l’écurie suisse dans la classique mancelle, et pilotés par Nelson Piquet Jr-Mathias Beche-David Heinemeier Hansson (sur la « 13 ») et Nicolas Prost-Bruno Senna-Julien Canal (sur la « 31 »).

« Il s’agit du 13e album qui aura le Mans pour décor », confie Philippe Graton, le fils du célèbre créateur Jean Graton, qui co-scénarise désormais les BD avec Denis Lapiere. « Depuis ‘Le Grand défi’ (1958) jusqu’à ‘24 Heures sous influence’ (2007), Michel Vaillant a toujours aimé rouler au Mans. Et ce chiffre est bien sûr très symbolique, puisque c’est au Mans que « Le 13 est au départ ». Il y sera d’ailleurs à nouveau cette année, puisque c’est à notre demande que l’ACO a accepté de donner ce numéro chargé de mystère à l’une des deux Vaillante-Rebellion… »

Porsche dans la place

Le Mans, une épreuve tournée depuis quelques années vers les nouvelles technologies développées hybrides par de grands constructeurs comme Porsche, le tenant du titre, qui se présentera dans la Sarthe avec deux 919 Hybrid. L’une d’entre elles sera notamment pilotée par André Lotterer, le triple vainqueur de l’épreuve qui se retrouve également au cœur de l’intrigue développée dans l’album « A l’épreuve du Mans ».

« C’est sincèrement un grand honneur pour moi de me retrouver dans une BD de Michel Vaillant », confie un André Lotterer aux anges. « Contrairement à beaucoup de fans de course automobile, ma passion pour celle-ci n’est pas née au travers de la lecture des albums de Michel Vaillant. Grâce à mon père Henri, j’avais l’immense chance de vivre tout cela de l’intérieur, en vrai ! Mais Michel Vaillant a toujours fait partie de mon univers, et j’envisage d’ailleurs de rassembler un jour toute la collection pour me plonger dans ces albums chaque fois que j’en aurai envie. Michel Vaillant, c’est mythique pour moi. J’ai même l’impression que le sport automobile serait différent s’il n’était pas là. Et me retrouver parmi les pilotes qui y ont été illustrés, alors que des légendes comme Fangio y ont eu droit également, c’est juste énorme ! »

Prendre sa revanche

Lors d’une présentation qui s’est tenue à Bruxelles, le pilote allemand de souche, mais belge de cœur, a témoigné d’un don particulier pour imiter les bruits des nouvelles voitures hybrides qui composent désormais le plateau du championnat du monde d’endurance (WEC) et des 24 Heures du Mans. Le pilote Porsche a également confié qu’il avait apprécié le scénario de « Michel Vaillant à l’épreuve du Mans », même si… « En tant que pilote, j’aurais bien sûr préféré gagner l’épreuve au bout de l’histoire », dit-il en souriant ! « Mais j’ai bien l’intention de rattraper le coup dans la vraie course dès la prochaine édition des 17-18 juin… »

Benjamin Benéteau drawing the 919 Hybrid with the new Smart Writing Set from Moleskine
Philippe Graton - Denis Lapière - André Lotterer
Benjamin Benéteau drawing the 919 Hybrid with the new Smart Writing Set from Moleskine
Benjamin Benéteau drawing the 919 Hybrid with the new Smart Writing Set from Moleskine
Benjamin Benéteau drawing the 919 Hybrid with the new Smart Writing Set from Moleskine
Benjamin Benéteau - Philippe Graton
Denis Lapière - André Lotterer
Philippe Graton - Denis Lapière - André Lotterer
Benjamin Benéteau - Philippe Graton - Denis Lapière - André Lotterer
New album of Michel Vaillant : Rébellion
Michel Vaillant Artscript
919 Hybrid
919 Hybrid
919 Hybrid