Porsche Mission E : 600 ch, 500 kilomètres d'autonomie, 15 minutes pour recharger la batterie

Porsche Mission E : 600 ch, 500 kilomètres d'autonomie, 15 minutes pour recharger la batterie

Lundi 21 septembre 2015 —  

Première mondiale du premier concept-car quatre places électrique à batterie signé Porsche

Au Salon IAA de Francfort, avec la Mission E, Porsche a dévoilé la toute première voiture de sport quatre places entièrement électrique de son histoire. Un concept-car alliant le style unique de Porsche à un système de transmission innovant de 800 volts. Cette fascinante voiture de sport est dotée de quatre portes et quatre sièges individuels, affichant une puissance de plus de 600 ch (440 kW) et une autonomie dépassant les 500 km. Équipée d'une transmission intégrale et de quatre roues directionnelles, la Mission E franchit le cap des 100 km/h en seulement 3,5 secondes. En seulement 15 minutes environ, sa batterie peut être rechargée à 80 %. Alors que le tableau de bord s'adapte automatiquement à la position du conducteur, ses instruments font appel à des commandes intuitives utilisant le mouvement des yeux et la gestuelle. Certains instruments se contrôlent même à l'aide d'hologrammes.

La chaîne cinématique de la Mission E est totalement nouvelle. Deux moteurs synchrones à aimants permanents (PMSM), similaires à ceux équipant la 919 Hybrid victorieuse cette année des 24 Heures du Mans, assurent la propulsion tout en assurant la récupération d'énergie cinétique au freinage. Ensemble, ces deux moteurs développent une puissance dépassant 600 ch, permettant à la Mission E d'atteindre les 100 km/h en moins de 3,5 secondes et les 200 km/h en moins de 12 secondes. Caractérisés notamment par leur efficience, ces moteurs synchrones présentent un autre avantage : ils peuvent toujours développer une puissance maximale même après de multiples accélérations à intervalles réduits. Cette puissance est transférée au sol par l'entremise d'une transmission intégrale dotée du système Porsche Torque Vectoring, qui assure la répartition automatique du couple aux différentes roues. Les quatre roues directionnelles garantissent pour leur part une précision et une sportivité maximales. La Mission E est ainsi taillée pour la piste, comme en témoigne son aptitude à descendre sous la barre des huit minutes pour parcourir un tour de la Nordschleife sur le circuit du Nürburgring.

Particulièrement adaptée à un usage quotidien, la Mission E peut parcourir plus de 500 km grâce à sa batterie. Et en quelque quinze minutes seulement, cette batterie peut être suffisamment rechargée pour offrir une autonomie de 400 km. Porsche innove, en effet, en présentant pour la première fois une technologie de batterie de 800 volts. Les véhicules électriques actuels opérant à une tension de 400 volts, le doublement de la tension électrique offre l'avantage de délais de charge réduits et d'un poids inférieur. Un panneau mobile logé sur l'aile avant gauche donne accès au point de charge de l'innovant système “Porsche Turbo Charging”. Ce port 800 volts permet de recharger la batterie à 80 % de sa capacité en 15 minutes environ. Un record pour un véhicule électrique. La batterie peut aussi être rechargée sur une station conventionnelle de 400 volts ou à la maison, dans le garage, grâce à un dispositif par induction. Il suffit de parquer la Mission E au-dessus d'une bobine intégrée au sol et qui assure la transmission de l'électricité sans faire appel au moindre câble vers une autre bobine logée dans le soubassement du véhicule.

Comme les autres voitures de sport de Porsche, la Mission E se caractérise par une architecture légère, une répartition des masses idéale et un centre de gravité surbaissé. Faisant appel à la technologie lithium-ion la plus récente, la batterie intégrée dans le soubassement s'étend sur toute la longueur du véhicule entre les essieux avant et arrière. Le poids de la batterie se voit ainsi réparti uniformément entre les deux essieux, assurant un équilibre exceptionnellement favorable. Cette architecture permet aussi d'obtenir un centre de gravité extrêmement bas. La carrosserie mêle quant à elle aluminium, acier et polymère à renfort fibre de carbone. La Mission E est dotée de jantes en carbone surmontées de pneus larges de 21" à l'avant et 22" à l'arrière.

L'intérieur de la Mission E associe le design traditionnel de Porsche à une vision futuriste. La propulsion entièrement électrique a permis de réinterpréter totalement l'habitacle. L'absence de tunnel de transmission permet ainsi d'ouvrir l'espace intérieur et de lui conférer une atmosphère plus spatiale. Les quatre sièges individuels sont inspirés des sièges baquets utilisés en compétition. Particulièrement légers, ces sièges offrent un support latéral optimal en conduite dynamique. Le tableau de bord regorge, lui aussi, d'idées innovantes. Subdivisé en deux sections tridimensionnelles structurantes, il renforce la sensation de légèreté. Le segment supérieur intègre l'affichage destiné au conducteur et, entre les deux sections, un écran holographique se prolonge jusqu'au côté passager. Sur cet écran apparaissent des applications personnalisables, hiérarchisées par priorités et flottant dans un espace virtuel avec un effet tridimensionnel.

 

 

 

Concept Study: Mission E – Tribute to tomorrow.

Porsche at the IAA 2015: Design of the Concept Study Mission E