Derniers essais extrêmes avant la première mondiale

Derniers essais extrêmes avant la première mondiale

Autant de facettes que le véhicule lui-même : le programme d’essais du Taycan Cross Turismo

Le Taycan Cross Turismo termine en ce moment ses derniers essais routiers. Porsche organise son vaste programme d’essais sur des pistes telles que la Nordschleife du Nürburgring et le circuit du Grand Prix d’Hockenheim (tous deux en Allemagne), ainsi que sur divers terrains d’essai à travers le monde, comme à Nardò, dans le sud de l’Italie. Le Cross Turismo a en outre été mis à l’épreuve hors des sentiers battus dans le sud de la France et dans les Pyrénées. Les infrastructures d’essai du Centre de recherche et développement de Weissach ont aussi posé un défi hors route supplémentaire d’inspiration africaine avec la piste « Safari ». Avec un total de 998 361 kilomètres d’essais, les prototypes du Cross Turismo ont fait près de 25 fois le tour du globe (mesuré à l’équateur).

Parallèlement aux derniers essais routiers, un Taycan Cross Tourismo en tenue de camouflage réalise depuis le début de l’année une tournée test mondiale avec des représentants des médias. En à peine six semaines, ce prototype a visité les cinq plus grands marchés de la version CUV du Taycan : les États-Unis, le Royaume-Uni, la Norvège, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Cette nouvelle déclinaison possède tous les atouts de la berline de sport qu’est le Taycan, parmi lesquels des performances supérieures et une grande autonomie. Le châssis avec transmission intégrale et suspension pneumatique peut être réglé en hauteur. Les passagers arrière bénéficient par ailleurs d’une garde au toit nettement plus grande et le hayon dévoile un coffre de grande capacité. Les conditions d’espace et l’avant-projet ont été optimisés jusque dans les moindres détails. La maquette, une représentation physique fidèle de l’intérieur, et le modèle de fonction de l’avant-projet ont à eux seuls nécessité 650 heures de conception, d'électronique et de coordination ainsi que 1 500 heures en atelier pour la finalisation.

« Lors du développement du Cross Turismo, nous avons bien sûr pu nous appuyer sur l’expérience accumulée avec la berline de sport Taycan. Le plus gros défi était d’accorder les exigences de sportivité avec les aptitudes tout-terrain », explique Stefan Weckbach, vice-président de la ligne de modèle. « Le Cross Turismo doit être capable d’exceller sur la piste, mais aussi d’être comme un poisson dans l’eau dans un pierrier, la boue et le gravier. » Ces dernières conditions ont été simulées sur la « piste d’essais d’endurance » du Centre de recherche et développement de Weissach. Weckbach ajoute : « Les résultats sont impressionnants. Le Cross Turismo n’est pas un véhicule pour le tout-terrain pur et dur, mais il se spécialise dans les routes non revêtues et sales. C’est une sorte de couteau suisse sur des roues de 21 pouces. »

Chez Porsche, les véhicules électriques doivent se soumettre à la même batterie d’essais rigoureux que les sportives à moteur à combustion. Ce programme permet de faire ressortir des performances supérieures et s’applique systématiquement à démontrer l’utilisabilité illimitée au quotidien, quelles que soient les conditions climatiques. Des tâches particulièrement exigeantes, comme la recharge de la batterie, ou encore la gestion des températures du groupe motopropulseur et de l’habitacle en cas de climats extrêmes, sont d’autres aspects des véhicules électriques à batteries mis à l’épreuve. Porsche poursuit d’autres objectifs de développement classiques comme les performances sur circuit, la capacité à réaliser des sprints répétés à plein régime et une autonomie adaptée pour l’utilisation au quotidien.

Des essais poussés sont également réalisés dans le laboratoire et sur les bancs d’essais. Ils concernent aussi le développement et la validation du design aérodynamique. Le Cross Turismo a ainsi bravé une tempête d’environ 325 heures dans la soufflerie. Le Taycan y avait déjà passé 1 500 heures pendant le processus de développement.

Le nouveau porte-vélo arrière conçu par Porsche pour cette berline n’a d’ailleurs pas échappé au programme rigoureux et s’est soumis aux essais dynamiques et sur routes dégradées. Il établit de nouvelles références en matière de maniabilité, d’ergonomie, de sécurité et de stabilité. Plusieurs vélos électriques peuvent être transportés sur ses larges rails bien espacés.

 

Le nouveau Taycan Cross Turismo agrandit la famille du modèle

 

Le Taycan a fait une entrée réussie sur le marché sous la forme d’une berline de sport fin 2019. Le nouveau Cross Turismo allie le concept Porsche E-Performance et une durabilité améliorée pour un usage au quotidien. Il s’adresse aux clients qui mènent une vie active. Le Taycan Cross Turismo sera lancé sur le marché européen à l’été 2021.

Porsche a réussi son passage à l’ère électrique : plus de 20 000 berlines Taycan ont été livrées en 2020. Actuellement, le Taycan représente 70 pour cent de tous les modèles Porsche vendus en Norvège. Début novembre, le millième Taycan y a d’ailleurs été remis à son propriétaire. Cela signifie que les ventes de Porsche en Norvège ont plus que doublé. La voiture de sport électrique a aussi décroché plus de 50 prix internationaux, en particulier sur ses principaux marchés que sont l’Allemagne, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine. Le nouveau Taycan à propulsion est également entré dans le Guinness World Record™ en réalisant le plus long drift au monde pour un véhicule électrique : 42,171 kilomètres exactement.

La première mondiale numérique du premier Cross Utility Vehicle aura lieu le 4 mars à 16 h (CET) sur newstv.porsche.com.

A propos de Porsche

Press room Porsche Belgium réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée

Profil du groupe

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

  • D’Ieteren Automotive distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.
  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.
  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

Porsche
Grand'route | Grote baan 395
1620 Drogenbos